Navigation Menu

Pavlova au lemon curd et aux fruits rouges



Actuellement au marché à Moscou on se trouve entre 2 saisons  , on commence à voir les courges , les cèpes , les girolles qui annoncent l'automne mais il y a encore une très belle offre de fruits rouges .  Les framboises et les myrtilles peuvent être vendues par 500 gr ou même 1 kg alors forcément elles donnent très envie d'en profiter et de  faire des desserts . 








J'aime bien pour surprendre , ajouter au pavlova classique aux fruits rouges une touche d'acidité avec le lemon curd , je trouve qu'il se marie très bien avec le sucré de la meringue , la douceur de la chantilly et les fruits rouges , essayez pour changer vous me direz ce que vous en pensez ....





pour 6/8 personnes :(celui de ma photo est pour 4 mais les proportions sont pour 6/8 personnes )
  • pour le lemon curd :
4 citrons
200 gr de sucre en poudre
100 gr de beurre
3 oeufs 
1 jaune 

Pressez les citrons , versez le jus , le sucre et le beurre dans une casserole . Fouettez à feu doux jusqu'à ce que le beurre fonde .
Dans un bol battez les oeufs à la fourchette et incorporez ce mélange dans la casserole . Faites épaissir à feu doux le curd en mélangeant régulièrement , environ dix minutes pour qu'il obtienne une consistance épaisse .
Passez votre lemon curd au tamis pour éliminer les éventuelles particules d'oeuf cuit . Réservez.
Vous pouvez faire le curd plusieurs jours à l'avance et le garder au réfrigérateur dans un bocal bien fermé.



  • pour la pavlova

6 blancs d'oeuf
320 gr de sucre
2  cuil à soupe rases  de maïzena
1 cuil à café de vinaigre blanc

Préchauffez le four à 130 °C . Prélevez 3 cuil à soupe de sucre ajoutez les à la maïzena, réservez . Montez les blancs en neige au batteur /au robot dès qu'ils commencent à mousser incorporez progressivement le sucre en poudre restant ( une cuillère à la fois) . La meringue doit être lisse et brillante.  Ajoutez le mélange sucre - maïzena et le vinaigre . Fouettez 3 minutes. Couvrez une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé , huilez le papier . Dessinez sur l'envers du papier sulfurisé la taille souhaitée de votre pavlova , déposez des cuillères de meringue pour former une couronne en gardant un centre creux (mais avec un fond en meringue pas trop fin car sinon vous ne pourrez pas le décoller )  . Faites cuire 1 h à 1h 20 suivant la taille . Laissez refroidir dans le four éteint et ouvert . La meringue reste molle à l'intérieur , c'est sa particularité pour réaliser ce dessert , souvent elle se craquelle légèrement .
Vous pouvez soit lisser le bord  de la meringue avec une spatule ou réaliser un dessin comme j'ai fait en appuyant une petite spatule sur les bords.


  • pour la chantilly :

20 cl de crème fraîche liquide 30 % MG
70 gr de mascarpone
2 cuil à soupe de sucre glace
Commencez à monter  la crème fraîche en chantilly , ajoutez le sucre glace, continuez à fouetter . Pour rendre la mascarpone plus souple , fouettez la avec une  fourchette , ajoutez la à la chantilly et fouettez encore 2 à 3 minutes pour obtenir une chantilly dense et homogène .

  • pour le montage :
2 barquettes de framboises
2 barquettes de myrtilles
sucre glace 
menthe 

Je vous conseille de monter le pavlova qu'au moment de le servir . Déposez la meringue délicatement sur le plat de service , recouvrez le centre de chantilly , ajoutez 4/5 cuillères à soupe de lemon curd puis ajoutez les fruits , saupoudrez de sucre glace et ajoutez de la menthe fraîche .




6 avis:

Salade d'automne à la courge butternut râpée , betterave et feta







L'automne est bien  là et les courges butternut aussi sur les étales des marchés ... Comme ce week end à Moscou ce n'est pas encore du temps à manger de la soupe , j'ai eu envie de profiter de ce légume  mais cru en salade . En épluchant la courge butternut , il m'était déjà arrivé de la goûter et j'avais bien aimé son goût et son côté croquant .
Si vous avez l'habitude de me lire , vous savez que la betterave rouge n'est franchement pas un légume que j'aime sauf peut être crue , alors pour le goût et la couleur j'ai en envie de l'associer à la courge dans cette salade automnale .
Pour l'assaisonnement, j'ai opté pour un doux mélange de jus d'orange , d'huile de pépins de courge et de mélasse de grenade .... Si vous ne connaissez pas , testez l'huile de pépins de courge , elle a vraiment un goût unique , assez prononcé mais donne vraiment aux salades un saveur agréable , elle se trouve plutôt dans les épiceries bio . Pour la mélasse de grenade , c'est beaucoup plus épais qu'un vinaigre , elle est très parfumée avec une pointe d'acidité , j'aime beaucoup en utiliser dans ma cuisine dans les vinaigrettes et aussi dans la cuisson par exemple du mouton , à Moscou il est tèrs facile d'en  acheter car elle est assez présente dans la cuisine ouzbek , vous en trouverez dans les épiceries orientales.
Et pour présenter cette délicieuse salade j'ai utilisé tout simplement des feuilles de pâte filo bien croustillantes , cela fait une jolie présentation facile et rapide à réaliser .




 pour 4 personnes :
1 paquet de feuilles de filo
1 betterave rouge
1 petite courge  butternut ( environ 400 gr )
100 gr de feta
graines de courge
40 gr de beurre
3 cuil à soupe d'huile de pépins de courge
2 cuil à soupe de jus d'orange
2 cuil à soupe de  mélasse de grenade

Épluchez la courge avec un couteau économe , coupez la en gros morceaux et râpez la avec une râpe à gros trous (il est important que la courge et la betterave ne soient pas tranchées finement pour rester croquantes ) . Épluchez la betterave et râpez la .
J'ai séparé les 2 légumes dans 2 saladiers car je craignais que la betterave colore trop la courge .
Réalisez l'assaisonnement en mélangeant la mélasse de grenade , le jus d'orange et l'huile de courge , sel , poivre . Répartissez la dans les 2 saladiers , mélangez et réservez au frais .
Préchauffez votre four à 180 °C. Faites fondre le beurre , découpez les feuilles de pâte filo  , 3 épaisseurs par moule , elles doivent être un peu plus grandes pour dépasser légèrement . Beurrez les avec un pinceau et superposez les en les chevauchant . Faites cuire 7/9 minutes pour que les feuilles de pâte filo se colorent . Laissez refroidir 5 minutes et retirez les délicatement des moules , elles sont assez fragiles .
Répartissez au moment de servir (pour pas que la salade ramollisse le croustillant de la pâte ) les 2 salades , émiettez la feta , ajoutez les graines de courge .


5 avis:

Fleurs meringuées à la rhubarbe , coulis de framboises




Voilà un petit dessert pour profiter des dernières tiges de rhubarbe du marché avant de rentrer dans l'automne . Il est réalisé avec des pétales de meringue croustillante , une crème à la vanille et des tiges de rhubarbe cuite dans un sirop à la framboise et un coulis de framboises . Vous pouvez réaliser les éléments séparément et préparer les assiettes au moment de les servir .

Vous pouvez aussi les réaliser avec des prunes cuites ou des figues ,des poires ....






pour 4 personnes :
  • pour les pétales de meringue :

75 gr de blancs d'oeuf 
75 gr de sucre en poudre 
75 gr de sucre glace 

Préchauffez le four à 90°C. Mettez les blancs dans une cuve avec un fouet , montez les en ajoutant progressivement le sucre ne poudre . Tamisez le sucre glace et ajoutez le aux blancs et incorporez le délicatement avec une maryse . Utilisez une poche à douille  , dressez des des petits tas sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé . A l'aide d'une petite cuillère , étirez la meringue pour former un pétale . Cuisez 2 heures , Laissez refroidir hors du four .
Dans une boite en fer les meringues se conservent une semaine.

  • pour la rhubarbe:

1 botte de rhubarbe
100 gr de sucre
3 cuil à soupe de sirop de framboises (ou grenadine )

Préchauffez votre four à 200°C . Épluchez la rhubarbe et coupez la en tronçons de 5 cm de longueur . Disposez la dans un plat allant au four . Saupoudrez la de sucre en poudre . Faites la cuire recouverte d'un papier d'aluminium pendant 10 minutes . Ajoutez les 3 cuil à soupe de sirop (pour sucrer et colorer un peu la rhubarbe) et poursuivez la cuisson 10 minutes supplémentaires . Sortez la rhubarbe du four , laissez la refroidir .

  • pour la crème vanille :
2 jaunes d'oeuf
60 gr de sucre en poudre
30 gr de maïzena
1/4 de gousse de vanille
250 gr de lait entier
1,5 feuille de gélatine
20 cl de crème fraîche +2 cuil à soupe
35 gr de sucre glace

Battez les jaunes, le sucre en poudre,la vanille , et la maïzena . Faites chauffer le lait , lorsqu'il est tiède ajoutez le mélange oeuf/Sucre /maïzena et remuez à feu doux pour qu'il épaississe . Versez directement dans un bol et filmez au contact pour éviter la formation d'une peau .Laissez refroidir. Lorsque la crème à la vanille est bien froide ,fouettez la pour lui donner une consistance plus uniforme (j'ai utilisé le mixeur plongeant ) Mettez la gélatine dans un bol d'eau froide pour qu'elle ramollisse . Montez la crème fraîche (les 20 cl uniquement ) en chantilly en incorporant le sucre glace . Dans un petit bol faites chauffer les 2 cuillères à soupe de crème fraîche . Essorez la gélatine et incorporez la à la crème chaude , mélangez bien pour vérifier qu'elle est bien dissoute . Incorporez cette crème à la préparation à la vanille . Ajoutez progressivement de la chantilly en soulevant délicatement la préparation pour qu'elle reste bien mousseuse. Versez la dans une poche à douille munie d'une douille au choix cannelée ou toute simple suivant la forme que vous voulez donner. Laissez au frais 2 heures avant de l'utiliser.

  • pour le montage :
coulis de framboises

Déposez 2 cuil à soupe de crème à la vanille au fond de chaque assiette  creuse , disposez les pétales de meringue pour former une fleur , ajoutez les tiges de rhubarbe et une cuillère de coulis de framboises . Saupoudrez de sucre glace .













4 avis:

Risotto aux champignons séchés








Dans mon placard à provisions vous pouvez toujours trouver un paquet de cèpes séchés , nous adorons tous les 4 aussi bien dans des pâtes , une sauce de viande qu'un risotto . C'est très parfumé et il n'en faut pas beaucoup pour parfumer un plat et en faire une recette bien réconfortante surtout comme aujourd'hui quand il pleut et que la météo annonce tout doucement l'automne .


Pour lui donner plus de saveurs j'utilise le cube de bouillon italien "funghi porcini" aux champignons , acheté dans une épicerie italienne . Si vous en avez pas vous pouvez tout à fait préparer un bouillon de volaille , n'en prendre que 0,5 l et le mélanger avec l'eau qui vous aura servie à réhydrater les champignons .

   



pour 4 personnes : 
250 gr de riz arborio (riz pour risotto) 
150 ml de vin blanc sec 
1 cuil à soupe d'huile d'olive 
1 oignon haché 
1 litre de bouillon de champignons séchés (épicerie italienne )
4 cuil à café de parmesan 
40 gr de cèpes séchés

Faites bouillir 0, 5 l d'eau et versez la dans un saladier avec les cèpes séchés et laissez 30 mn , gardez le liquide dans un bol , si vous n'avez pas de bouillon de champignons , servez vous en pour cuire le risotto en faisant moitié bouillon de volaille et moitié eau des champignons .
Dans une grande casserole, faites chauffer 1 cuil à soupe d'huile d'olive , ajoutez l'oignon et remuez jusqu'à ce qu'il soit transparent, ajoutez le riz et remuez pour l'enrober  avec l'huile (feu moyen). Versez le vin blanc et mélangez puis attendez qu'il soit complètement évaporé . A partir de ce moment , commencez à verser des louches de bouillon , pour en remettre il faut qu'il soit totalement absorbé par le riz (vous n'utiliserez peut être pas la totalité du bouillon ) . Et renouvelez cette opération jusqu'à ce que le riz soient cuit al dente , environ 18 minutes , pas sec avec encore un peu de bouillon (comme sur la photo ). Retirez le risotto du feu , ajoutez le parmesan , remuez , poivrez .

4 avis:

Week end à Santiago et la recette de la fameuse tarte aux amandes ( recette sans gluten)






Nous venons de passer le week end à Saint Jacques de Compostelle pour aller voir notre fille aînée qui vient de partir y étudier . Nous avons avant son départ réalisé toutes les 2 la tarte de Santiago . Elle peut être soit avec un fond de tarte soit sans (la version choisie) ce qui en fait une recette sans gluten . C'est très très simple à réaliser ; c'est un très bon dessert  bien moelleux qui accompagnera vos compotes de fruits d'automne .Nous en avons goûté plusieurs variantes plus ou moins sucrées pendant le week end j'ai diminué volontairement le poids de sucre qui était à la base identique au poids de poudre d'amandes .




Nous sommes allés faire un tour samedi matin au marché , un régal des yeux , des légumes vendus par leurs producteurs (nous avons acheté des figues à une vieille dame 1 € les 500 grs) , des crustacés et poissons très tentants , des chorizos , jambons , lomos .... un choix extra .







Par contre nous avons goûté mais nous n'avons pas été emballé par les fromages comme la "tetilla" , pas assez de goût pour nous . On en trouve sur le marché des fromages fait complétement artisanalement et aussi comme sur la photo ci-dessous : un distributeur de lait .





On a craqué pour ce petit chien qui attendait bien tranquillement dans l'étui de guitare de son maître pendant qu'il jouait .


C'est très émouvant de se trouver sur la place face à la Cathédrale et de voir les groupes arriver heureux , soulagés d'avoir réussi leurs effort , leur exploit . Il y a plus de 230 000 pèlerins par an , dont maintenant une partie à vélo . 
L'ambiance dans la ville est un mix de marcheurs heureux mais fatigués avec des pansements pour certains , de touristes qui découvrent cette ville et de locaux espagnols ... c'est très amusant .



(source wikipédia)
S'il est parcouru depuis le IXe siècle par des chrétiens faisant étape dans des monastères, le pèlerinage de Saint-Jacques est également devenu une randonnée pédestre célèbre, où les marcheurs croisent les amateurs d'art roman.
Un chemin de Compostelle est bien identifié en Espagne : le Camino francés qui a été la voie de communication du Nord de l'Espagne très fréquentée après la Reconquista pour favoriser le repeuplement des royaumes du Nord. Cette voie conduisait à Compostelle mais tous ceux qui l'ont empruntée ne sont sans doute pas allés jusqu'en Galice. Des chemins de Saint-Jacques ont été tracés par la Fédération française de randonnée pédestre à partir du début des années 1970. Le premier exemplaire ronéoté du topo-guide du GR 65 pour le tronçon Le Puy - Aubrac date de 1972. Ce chemin de Saint-Jacques est devenu le Sentier de grande randonnée GR 65. Certains pèlerins réalisent parfois le chemin inverse, après avoir atteint la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, tandis que d'autres vont à Padron voir l'amarrage de la barque du saint, au cap Finisterre considéré au Moyen Âge comme le bout du monde, voire à Fátima au Portugal.

Les pèlerins avaient pour coutume de rapporter comme témoignage de leur voyage des coquilles de pectens, qu'ils fixaient à leur manteau ou à leur chapeau, d'où le nom de coquilles Saint-Jacques donné par la suite à ces mollusques. La coquille Saint-Jacques était le signe à l'issue du voyage que c'était un homme nouveau qui rentrait au pays. Elle deviendra l'un des attributs reconnaissables du pèlerin, avec le bourdon, la besace et le chapeau à larges bords. La coquille fut parfois gravée dans la pierre sur les frontons ou les chapiteaux des églises


Nous avons visité les toits de la Cathédrale d'où il y a un merveilleux point de vue sur la ville et sur l'édifice .
La cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle a été le facteur déterminant pour que la Galice et l'Espagne entrent dans les cercles culturels médiévaux grâce au chemin de Saint-Jacques, route initiatique dans laquelle des personnes suivaient le sillage de la Voie lactée. Elle est consacrée à l'apôtre Jacques de Zébédée, saint patron et protecteur de l'Espagne.La cathédrale actuelle est un édifice roman, construit en granite, dont les travaux ont débuté en 1075. La crypte de l'Apôtre St Jacques est et reste le but de tout pèlerin, conformément au rite prescrit par le chapitre de la cathédrale.Elle se trouve sous l’autel majeur de la basilique (au centre), elle a été mise en place au xixe siècle, après l’authentification des reliques en 1884 par le pape Léon XIII (1810-1878-1903). Elle abrite une châsse en argent exécutée en 1886, qui renferme les reliques de l'apôtre.







la recette vient d'ici

pour 8 personnes :
250  gr d'amandes en poudre
230 gr de sucre en poudre
5 oeufs
1 zeste de citron bio
1/2 cuil de cannelle moulue

du sucre glace

Préchauffez le four à 175 °C
Dans un saladier , cassez les oeufs , battez les à la fourchette , ajoutez le sucre en poudre , la cannelle, le zeste de citron , ajoutez la poudre d'amandes et mélangez .
Beurrez un moule à manqué de 22 cm , versez la préparation et faites cuire 50 minutes . Sortez le gâteau et laissez tiédir avant de le démouler .
Imprimez le schéma de la croix de Saint Jacques (que vous trouverez sur internet ) , découpez la dans un feuille cartonnée (pour pouvoir la retirer proprement ) Déposez la au centre et saupoudrez de sucre glace , retirez délicatement .

7 avis:

Filets de maquereaux en escabèche






Voici une petite recette de cet été , avec des maquereaux très très frais pêchés par mon oncle . C'est très frais et cela permet de manger ce poisson pas toujours apprécié et qui pourtant a beaucoup de goût et se prête très bien à cette marinade .


pour 4 personnes :
8 filets de maquereaux
sel fin

marinade :
2 cuil à soupe de sucre 
4 cuil à soupe de vinaigre 
6 cuil à soupe d'eau 

concassé de tomates:
1 kg de tomates bien mûres 
1 cuil à soupe de concentré de tomates 
2 pincées de sucre de canne 
1 oignon 
1 gousse d'ail 
1 cuil à soupe de velours de balsamique (vinaigre balsamique épais) 
3 branches de thym 
 Huile d'olive

Dans un plat recouvrez les filets d emaquereaux de sel fin pendant 10 minutes , retirez et essuyez les . Dans une casserole faites chauffer le sucre, le vinaigre et l'eau pendant 3/4 minutes pour que le sucre soit dissout .Déposez les filets côté peau dans un plat et recouvrez de la marinade . Laissez au frais 24 heures en retournant les filets au bout de 12 heures .
Plongez les tomates 30 secondes dans une casserole d'eau bouillante. Passez-les sous l'eau froide , retirez la peau , coupez les en 2, épépinez les (en enfonçant votre ongle de pousse dans chaque cavité )et coupez les en cubes. Pelez et émincez un oignon , dans une sauteuse faites revenir l'oignon , la gousse d'ail dans 2 cuil à soupe d'huile d'olive à feu doux pendant 3/4 minutes , ajoutez les tomates , le concentré , le thym , le laurier , sel poivre , le sucre et le vinaigre .Laissez cuire à feu vif pendant 10 minutes en remuant , les tomates vont attacher un peu , baissez le feu et faites réduire pendant 30 minutes.
Sortez les filets de la marinade , épongez les avec un essuie tout et recouvrez les des tomates refroidies .





4 avis:

La deuxième recette : le flan parisien de Christophe Felder






Voici la deuxième recette , celle de Christophe Felder .


  • Elle est réalisée avec une pâte sucrée voire très sucrée que ne me tentait pas alors je l'ai remplacée par une pâte feuilletée (industrielle , c'est les vacances :) car je ne trouvais pas nécessaire d'ajouter une pâte sucrée , à vous de voir ...
  • La réalisation de la crème est assez proche car elle contient de la maïzena pour épaissir , un mélange de lait/crème  .
  • 1 seule gousse de vanille mais j'aurais préféré une deuxième gousse ou 1/2 pour qu'il soit plus parfumé
  • des oeufs entiers pour lui donner une texture plus ferme 

La recette vient du délicieux blog de Nadia , Paprikas et se trouve aussi dans le dernier Elle à Table .

Entre les 2 recettes proposées , celui ci a été préféré largement car sa texture est un peu plus ferme , moins écoeurante (après 2 parts :) et plus agréable à déguster , elle se tient mieux à la découpe . Pour l'améliorer j'ajouterai un peu de vanille .






pour un flan parisien épais pour 8 personnes réalisé dans un moule à charnière de 25 cm de diamètre  :

1 rouleau de pâte feuilletée


  • pour l'appareil à flan :

6 oeufs
250 gr de sucre en poudre
140 gr de Maïzena
1 gousse de vanille (si vous aimez vraiment mettez en 2 )
120 cl de lait entier
30 cl de crème fraîche liquide entière


Cassez les oeufs dans un saladier , ajoutez la maïzena et 100 gr de sucre , fouettez pour que le mélange blanchisse , ajoutez la crème liquide.
Fendez la gousse de vanille dans la longueur , retirez les graines avec la pointe d'un couteau et écrasez la dans 100 gr de sucre . Versez dans une casserole avec le lait , portez à ébullition . Retirez du feu et ajoutez le dans le saladier sans cesser de remuer .Transvasez dans la casserole et remettez à cuire à feu doux en fouettant jusqu'à ce que le mélange épaississe . Versez dans un grand plat , filmez au contact et laissez refroidir à température ambiante , filmez au contact .
Préchauffez le four à 180 °C
Tapissez le moule à charnière avec la pâte feuilletée , piquez avec une fourchette et versez l'appareil à flan . Lissez la surface laissez . Faites cuire 50 minutes . Laissez refroidir à température ambiante puis une nuit au frais .


12 avis:

Le flan patissier de J.Génin




Je commence par la recette du flan de Jacques Génin  , recette trouvée chez Dur à cuire :

  • la pâte est presque pas sucrée 
  • la crème se compose d'un mélange lait /crème , de maïzena , de sucre
  • et des oeufs mais uniquement les jaunes
  • 3 gousses de vanille 

Le flan est bien dense mais reste crémeux, très parfumé à la vanille ( 2 gousses de vanille pourraient être suffisantes ) , la pâte pas sucrée est très bonne , très agréable .

pour un flan bien  épais réalisé avec un moule à charnière de Diamètre 25 cm 
  • pour la pâte :
250 gr de farine 
180 gr de beurre
50 gr de lait
20 gr de jaunes d'oeuf
4 gr de sel 
5 gr de sucre en poudre

Mettez la farine , le sel , le sucre dans le bol du robot , ajouté le beurre coupé en morceaux . mixez à vitesse lente pour obtenir une texture proche du sable .Ajoutez le jaune d'oeuf et le lait et travaillez très rapidement la pâte pour obtenir une boule homogène .
Étalez la pâte sur une épaisseur de 5 mm , foncer le moule à charnière préalablement beurré et mettez au congélateur . (vous pouvez tout à fait faire cette opération plusieurs jours en avance ).
Vous aurez un peu trop de pâte que vous pourrez utiliser pour un autre dessert.


  • pour l'appareil à flan :
30 cl de crème fraîche liquide à mini 30 %
120 cl de lait entier 
150 gr de Maïzena
150 gr de jaunes d'oeuf
270 gr de sucre en poudre
3 gousses de vanille 










Fendez les gousses de vanille , à l'aide d'une pointe de couteau récupérez les graines et écrasez les dans le sucre en  poudre .
Dans une casserole faites chauffer le lait et la crème , stoppez à ébullition et déposez dans la casserole les gousses fendues vidées des graines, couvrez et laissez infuser 15 minutes .
Dans un saladier fouettez les jaunes d'oeufs , le sucre , la maïzena pour que le mélange blanchisse . Faites réchauffer le lait en retirant les gousses de vanille , versez le lait très chaud sur le mélange et mélangez vivement . Transvasez cette préparation dans la casserole et faites chauffer doucement  sans arrêter de mélanger pour que cela épaississe . Stoppez la cuisson quand la crème est bien épaisse , versez dans un grand plat et filmez au contact ( le film plastique doit coller la crème pour éviter qu'en refroidissant il ne se forme une peau ) .Laissez refroidir à température ambiante minimum 1 heure .

Préchauffez le four à 175 °C.
Sortez le moule du congélateur , versez la crème , lissez la surface et faites cuire 40 à 50 minutes .
Laissez refroidir à température ambiante puis une nuit au frais avant de le déguster .








8 avis: